Le Mont Fuji vu par Hokusai

Ayant inspiré plusieurs artistes peintres depuis les siècles qui se succèdent, on ne peut se demander qu'est ce que le Mont Fuji sans être surpris par sa beauté. Parmi les ouvrages les plus connus qui reflètent la majesté et l’authenticité de cette montagne volcanique, il faut noter certainement les 36 vues du Mont Fuji réalisé par le célèbre Hokusai. Ces 36 estampes ont été réalisées dans le courant de l’an 1830 et leur succès fut tel qu’ils demeurent un œuvre d’art dans la culture nipponne.

Les 36 vues du Mont Fuji, une histoire à connaître

Dès l’âge de 6 ans Hokusai a été initié à la peinture et à la sculpture. Son domaine de prédilection reste la présentation des paysages, et il s’est inspiré du Mont Fuji afin de créer les estampes représentatives de cette montagne sacrée à l’âge de 66 ans. Les premières éditions ont reçues un front succès aussi bien auprès des collectionneurs locaux qu’étrangers, l’artiste en créa 10 autres pour que les 36 vues deviennent 46 vues au final. Mais l’appellation des estampes demeure l’appellation initiale, montrant les 36 vues du Mont Fuji.

Interrogé sur les messages qu’il diffuse dans chacune de ses estampes, le célèbre Hokusai répond qu’il désire mettre en avant dans chacune de ses réalisations la relation entre l’homme et la nature. L’homme n’est pas visible sur ces œuvres, mais il reste un spectateur qui raconte la splendeur de chacun des panoramas offert par ce volcan situé en plein cœur de la capitale nipponne.

Une autre manière de découvrir le Mont Fuji

Grâce à la qualité des estampes réalisées par Hokusai, chacun peut découvrir différentes facettes du Mont Fuji. Parmi les plus célèbres, il faut noter entre autres l’estampe intitulée La Grande Vague de Kangawa. Dans chacune de ces ouvrages artistiques, vous pourrez apprécier le Mont Fuji en temps clair ou pendant l’orage. Vous pourrez également appréciée la beauté de ce cône volcanique souvent enneigé à travers les différentes provinces qui l’entourent comme la province de Sagami, la plage de Shichirigahama, la province de Kai, la maison de thé de Koishikawa et bien d’autres lieux encore.

Une autre série beaucoup plus connue des passionnés

Après la première édition des 36 estampes sur le Mont Fuji, Hokusai a également créé les 100 vues de cette montagne sacrée entre 1834 et 1840. Afin d’immortaliser chacun de ses œuvres, ce peintre a employé le bleu de Prusse ce pigment importé au Japon offrant une grande stabilité et de différentes nuances pour offrir une touche de personnalisation sur chaque ouvrage. Ces tableaux représentent le quotidien d’un peuple qui entre en étroite relation avec la nature toujours sous l’influence du Mont Fuji qui domine sur l’ensemble du littoral. Cela prouve à quel point ce volcan demeure un symbole emblématique du pays.

Outre cela, il faut noter que ces estampes ont inspirées d’autres peintres occidentales à l’instar de Vincent Van Gogh, de Claude Monet, de Paul Gauguin ou d’Henri Rivière. Il est possible de reconnaître la signature de ce célèbre peintre nippon dans certains des œuvres de ces peintres de renoms.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons aussi de lire :